Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,


Et hop j’ai vite avancer sur cette nouvelle série de mon défi ! 40 films en à peine deux mois et demi je pense arriver au bout si je tiens le rythme ! Vous pouvez retrouver mes autres listes de films vu en cliquant sur les liens : Films 1 à 10 | Films 11 à 20 | Films 21 à 30

Skyfall31/130 – Skyfall : 3,5/5.

L’histoire : Lorsque la dernière mission de Bond tourne mal, plusieurs agents infiltrés se retrouvent exposés dans le monde entier. Le MI6 est attaqué, et M est obligée de relocaliser l’Agence. Ces évènements ébranlent son autorité, et elle est remise en cause par Mallory, le nouveau président de l’ISC, le comité chargé du renseignement et de la sécurité. Le MI6 est à présent sous le coup d’une double menace, intérieure et extérieure. Il ne reste à M qu’un seul allié de confiance vers qui se tourner : Bond. Plus que jamais, 007 va devoir agir dans l’ombre. Avec l’aide d’Eve, un agent de terrain, il se lance sur la piste du mystérieux Silva, dont il doit identifier coûte que coûte l’objectif secret et mortel…

Mon avis : Je n’ai jamais été une grande fan de James Bond et Daniel Craig n’a jamais été mon agent 007 préféré n’ayant pas la tête de l’emploi anglais pour moi … Mais je dois dire que Skyfall est finalement mon préféré avec lui. L’histoire m’a beaucoup plus emballée que sur certains autres films et l’action est vraiment pas mal avec des cascades de folies par moment ! Comme d’habitude ça pète dans tous les sens orchestré par une musique géniale.

The impossible32/130 – The impossible : 3,5/5.

L’histoire : L’histoire d’une famille prise dans une des plus terribles catastrophes naturelles récentes. The Impossible raconte comment un couple et leurs enfants en vacances en Thaïlande sont séparés par le tsunami du 26 décembre 2004. Au milieu de centaines de milliers d’autres personnes, ils vont tenter de survivre et de se retrouver. D’après une histoire vraie.

Mon avis : Une histoire touchant qui vous prend aux tripes littéralement, on vit le film qui se déroule sous nos yeux et on se dit que toutes ces personnes ont vécu l’horreur. J’avoue que je n’avais pas vu que c’était tiré d’une histoire vraie et qu’au début ça me semblait impossible que ça se finisse aussi bien et pourtant les miracles existent finalement ! Le passage sur le Tsunami est vraiment horrible … Naomi Watts est vraiment excellente dans ce film, on vit l’angoisse du moment avec elle, beaucoup plus encore qu’avec Ewan McGregor même si il est également très bon. Mention spéciale pour Tom Holland qui fait Lucas, qui nous montre qu’il est dores et déjà très bon acteur ! Franchement un film à voir absolument mais il faut le coeur bien accroché quand même car c’est un film assez dur mais très beau en même temps avec le soutien des personnes.

Sublimes créatures 33/130 – Sublimes Creatures : 3/5. (Critique plus longue : ici)

L’histoire : Ethan Wate, un jeune lycéen, mène une existence ennuyeuse dans une petite ville du sud des Etats-Unis. Mais des phénomènes inexplicables se produisent, coïncidant avec l’arrivée d’une nouvelle élève : Léna Duchannes.
Malgré la suspicion et l’antipathie du reste de la ville envers LénaEthan est intrigué par cette mystérieuse jeune fille et se rapproche d’elle. Il découvre que Lena est une enchanteresse, un être doué de pouvoirs surnaturels et dont la famille cache un terrible secret. Malgré l’attirance qu’ils éprouvent l’un pour l’autre, ils vont devoir faire face à une grande épreuve : comme tous ceux de sa famille, Lena saura à ses seize ans si elle est vouée aux forces bénéfiques de la lumière, ou à la puissance maléfique des ténèbres…

Mon avis : Ce n’est pas un mauvais film c’est surtout une modification entière du livre qui se déroule sous nos yeux dans le but d’intéresser un maximum de gens peut-être ou de faire du plus grand spectacle… Dans son cas, je pense qu’il valait mieux lire le livre après le film parce que sinon il est assez choquant pour ceux qui s’attendent à voir dans le moindre détails ou presque le livre 16 Lunes. Dans Sublimes Creatures, par moment, on a l’impression de voir une autre histoire se dérouler sous nos yeux ce qui est dommage. Par contre, au vue de son succès au cinéma j’ai très peur qu’on ne voit jamais de suite !

Hope Springs34/130 – Tous les espoirs sont permis : 3/5.

L’histoire : Kay et Arnold forment un couple fidèle depuis de longues années, mais Kay rêve de pimenter un peu leur vie et de resserrer les liens avec son mari. Lorsqu’elle entend parler d’un thérapeute spécialisé dans les problèmes conjugaux qui exerce dans la ville de Great Hope Springs, elle fait tout pour persuader son mari de prendre l’avion pour une semaine intense de thérapie de couple… Tout recommencer n’est pas évident, mais c’est loin d’être triste !

Mon avis : C’est mignon comme film. J’aime beaucoup Tommy Lee Jones en homme bourru qui fait tout le temps la tronche ça lui va trop bien ! C’est assez triste comme histoire dans l’ensemble surtout pour les deux finalement.

La Maison au bout de la rue35/130 – La Maison au bout de la Rue : 3/5.

L’histoire : Elissa et sa mère s’installent dans une nouvelle ville et apprennent vite que la maison voisine de la leur a été le théâtre d’un massacre. En effet, une jeune fille y a assassiné ses parents. Quand Elissa devient amie avec le fils qui a survécu au drame, elle comprend que l’histoire est loin d’être terminée.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ! Je m’attendais à une sorte de film d’horreur en le regardant et au final pas du tout et j’avoue m’être faite bien avoir par l’histoire de ce film. Jennifer Lawrence joue très bien dans ce film. Il y a pas mal de suspens à certains moments et l’histoire est pas mal tournée. Ça change un peu des films de ce genre qu’on a l’habitude de voir.

The Sessions36/130 – The Sessions : 3/5.

L’histoire : Mark fait paraître une petite annonce : « Homme, 38 ans, cherche femme pour relation amoureuse, et plus si affinités. En revanche paralysé… Amatrices de promenade sur la plage s’abstenir… ». L’histoire vraie et bouleversante d’un homme que la vie a privé de tout, et de sa rencontre avec une thérapeute qui va lui permettre d’aimer, « comme tout le monde ».

Mon avis : Il est assez rare de voir des films sur les handicaps, trop peu malheureusement je trouve mais quand il y a en ça reste de belles histoires, tristes forcément … Ce film montre à quel point certaines personnes ont une vie difficile, non seulement à cause du handicap mais tout ce qu’il amène en plus comme autres problèmes auxquels on ne pense pas forcément. Hélèn Hunt est assez impressionnante dans ce rôle, un rôle dans lequel on ne l’aurait jamais imaginée et pourtant !

Anna Karénine37/130 – Anna Karénine : 3/5.

L’histoire : Russie, 1874, la belle et ardente Anna Karénine jouit de tout ce à quoi ses contemporains aspirent : mariée à Karénine, un haut fonctionnaire du gouvernement à qui elle a donné un fils, elle a atteint un éminent statut social à Saint-Pétersbourg. À la réception d’une lettre de son incorrigible séducteur de frère Oblonski, la suppliant de venir l’aider à sauver son mariage avec Dolly, elle se rend à Moscou. Au cours de son voyage, elle rencontre la comtesse Vronski que son fils, un charmant officier de la cavalerie, vient accueillir à la gare. Quelques brefs échanges suffisent pour éveiller en Anna et Vronski une attirance mutuelle. Oblonski reçoit également la visite de son meilleur ami Levine, un propriétaire terrien sensible et idéaliste. Épris de la sœur cadette de Dolly, Kitty, il la demande gauchement en mariage, mais Kitty n’a d’yeux que pour Vronski. Dévasté, Levine se retire à Pokrovskoïe et se consacre entièrement à la culture de ses terres. Mais le cœur de Kitty est lui aussi brisé quand elle prend conscience, lors d’un grand bal, de l’infatuation réciproque d’Anna et Vronski. Anna, désorientée, rentre à Saint-Pétersbourg, mais Vronski l’y suit. Elle s’évertue à reprendre sa calme vie de famille mais son obsession pour le jeune officier ne cesse de la tourmenter. Elle s’abandonne alors à une relation adultère qui scandalise toute l’aristocratie locale. Le statut et la respectabilité de Karénine sont mis en péril, le poussant à lancer un ultimatum à sa femme. Dans sa recherche éperdue de bonheur, Anna révèle au grand jour l’hypocrisie d’une société obsédée par le paraître. Incapable de renoncer à sa passion, elle fait le choix du cœur.

Mon avis : Je m’attendais à mieux de la part de ce film. Au niveau de la photo, c’est très beau ! J’avoue que j’adore comment le film est réalisé avec un décor de théâtre présentant les principales scènes, c’est vraiment très original ! Par contre, au niveau de l’histoire ça ne reste pas super passionnant … J’aurais cru à mieux.

The Words38/130 – The Words : 3,5/5.

L’histoire : Alors qu’il est au sommet de sa gloire, un écrivain découvre le prix à payer pour avoir volé le travail d’un autre.

Mon avis : J’ai beaucoup aimé ! Déjà il y a un très bon casting entre Jeremy Irons et Bradley Cooper et puis l’histoire est originale. D’ailleurs on a même tendance à s’y perdre un peu entre le livre et les personnages et le présent. C’est aussi un film touchant dans un sens entre un écrivain qui n’arrive pas à percer et qui trouve un best seller dans une pochette et se l’approprie ou encore celui qui a vraiment écrit le livre et qui a eu une vie assez tragique ! C’est un film à voir !

Cogan : Killing Them Soflty39/130 -Cogan : Killing them Soflty  : 2/5.

L’histoire : Lorsqu’une partie de poker illégale est braquée, c’est tout le monde des bas-fonds de la pègre qui est menacé. Les caïds de la Mafia font appel à Jackie Cogan pour trouver les coupables. Mais entre des commanditaires indécis, des escrocs à la petite semaine, des assassins fatigués et ceux qui ont fomenté le coup, Cogan va avoir du mal à garder le contrôle d’une situation qui dégénère…

Mon avis : Je n’ai pas aimé déjà ce type d’histoire ce n’est pas mon genre et je n’aime pas trop l’époque du film ou comment c’est tourné. Ça ne m’a pas vraiment passionnée. Le seul passage sympa ça a été le ralenti sur la tuerie qu’il a fait du gars dans la voiture où j’ai trouvé ça très intéressant artistiquement.

Playing for Keeps40/130 – Playing for Keeps : 2/5.

L’histoire : Un ancien athlète en quête de rédemption décide d’entrainer l’équipe de football de son fils.

Mon avis : Le casting était attirant mais c’est tout finalement il n’apporte rien du tout … L’histoire est assez banale et on s’ennuie …

Publicités