Mots-clefs

, , , , , , , , , , , , , ,


Revoilà le nouveau défi films pour cette année 2013 ! Ce coup-ci j’en rajoute 10 pour un total de 130 films à voir dans l’année !

Bachelorette1/130 – Bachelorette : 2,5/5.

L’histoire : Regan, Gena et Katie sont inséparables depuis le lycée. Très cyniques, elles sont stupéfaites d’apprendre que leur amie Becky, adorable mais rondouillette, est la première d’entre elles à se marier ! Alors que Gena et Katie sont toujours célibataires, Regan harcèle Frank, avec qui elle sort depuis quatre ans, pour qu’il la demande en mariage. Lorsque Becky demande à Regan, particulièrement névrosée, de l’aider à préparer la cérémonie et d’être sa demoiselle d’honneur, celle-ci est furieuse. Six mois plus tard, la veille du mariage, Regan, très remontée, tyrannise le personnel et les invités, tandis que Katie et Gena s’apprêtent à faire la fête. Mais tout va de travers. Au moment où les trois amies tentent de noyer leur chagrin au bar, elles tombent sur Clyde, petit ami de Gena à l’époque du lycée. Or, il se trouve qu’ils s’aiment encore… Plus tard, pendant la répétition générale du dîner, Gena, très éméchée, porte un toast et suscite le malaise en racontant que Becky était boulimique quand elle était ado. Et quand Katie oublie d’annuler un strip-teaseur qu’elle avait engagé pour l’enterrement de vie de jeune fille, la mariée s’emporte ! Furieuse, elle demande aux trois amies de ne venir au mariage que si elles ne boivent pas et se comportent en adultes. Ce qui n’empêche pas Regan, Gena et Katie de faire une fête d’enfer toute la nuit jusqu’au lendemain, jour de la cérémonie…

Mon avis : Comédie qui aurait pu être un peu originale mais qui finalement est assez plate… On ne rigole presque pas, les personnages sont superficiels, le scénario en lui-même est même assez ennuyeux … Bref ce n’est pas une super comédie … A ne voir que quand on a du temps à perdre.

The Magic of Belle Isle2/130 – The Magic of Belle Isle : 3/5.

L’histoire : Un auteur de western va tenter de retrouver le succès dans une petite ville rurale. Il va faire la rencontre d’une jeune fille et de sa mère.

Mon avis : Une jolie histoire brillamment jouée par Morgan Freeman qui nous surprend toujours autant dans la diversité et la justesse de ses rôles. C’est une belle histoire humaine comtée dans ce film qui nous charme assez même si on ne doit pas s’attendre à un scénario très riche.

Frankenweenie3/130 – Frankenweenie : 3/5.

L’histoire : Après la mort soudaine de Sparky, son chien adoré, le jeune Victor fait appel au pouvoir de la science afin de ramener à la vie celui qui était aussi son meilleur ami. Il lui apporte au passage quelques modifications de son cru… Victor va tenter de cacher la créature qu’il a fabriquée mais lorsque Sparky s’échappe, ses copains de classe, ses professeurs et la ville tout entière vont apprendre que vouloir mettre la vie en laisse peut avoir quelques monstrueuses conséquences…

Mon avis : Ce n’est pas mon préféré de Tim Burton mais j’ai bien aimé l’histoire qui est comme d’habitude tordue et originale ! L’idée principale et le fond ne sont pas nouveaux mais j’ai bien aimé comment cela a été transformé et c’est assez réussi. La fin part totalement en apothéose. On ne s’ennuie pas du tout pendant le film, le noir et blanc le rend assez réaliste par rapport à l’histoire et on s’attache à Sparky et Victor assez vite. A l’origine c’est tiré d’un court métrage de 1984 qu’il faudrait que j’arrive à regarder, celui-ci était avec de vrais acteurs, ça peut être sympa à voir ! En tout cas, je n’ai pas été déçue mais je n’ai pas été non plus sous le charme de ce film, une chose est sûre il est quand même à voir.

A princess for christmas4/130 – Il était une fois à Castlebury : 3/5.

L’histoire : Julie a toujours rêvé d’un monde merveilleux, mais elle reste coincée dans son petit village… Quand la possibilité inattendue de passer Noël avec le duc de Castlebury se présente, Julie saisit l’opportunité et part pour le château près du Liechtenstein.

Mon avis : Un comte de fée à notre époque et un bon petit film de Noël comme je les aime (bon j’ai quelques jours de retard par rapport à la période mais bon je ne me lasse jamais des films de noël). C’est une belle histoire qui on se doute finit forcément bien ! Les acteurs sont pas mal, le scénario bien même si ça reste un peu du déjà vu. C’est une bonne comédie romantique à voir.

Premium Rush5/130 – Premium Rush : 3,5/5.

L’histoire : Wilee est sans doute le plus doué et le plus rapide des coursiers à vélo de New York. Son quotidien consiste à traverser la ville en tous sens en évitant les taxis qui foncent, les voitures, et huit millions de piétons… Pourtant, lorsqu’il prend en charge un mystérieux pli, le danger va être d’un autre genre. Certains sont prêts à tout pour s’emparer de ce qu’il transporte. Ce qui avait commencé comme une course express ordinaire va vite se transformer en un contre-la-montre mortel à travers les rues de Manhattan…

Mon avis : Charmée par la réalisation vraiment très bien ainsi que par son scénario original, je ne m’attendais pas vraiment à cette histoire qui au final est assez bien montée ! 1h30 de courses avec un vélo il fallait réussir ce pari de tenir en haleine et au final c’est plutôt bien réussi car on ne s’ennuie pas une seule minute. J’ai adoré les passages d’analyse de la route pour savoir le chemin à prendre ou encore les effets GPS, c’est assez bien trouvé et original. Joseph Gordon-Levitt ne cesse de nous étonner ces derniers temps avec ses rôles ! Il promet dans ses rôles futurs, c’est vraiment un des acteurs du moment à suivre de près.

Magic Mike6/130 – Magic Mike : 3/5.

L’histoire : Mike a trente ans et multiplie les petits boulots : maçon, fabricant de meubles, etc… Il se rêve entrepreneur. Il est surtout strip-teaseur.
Chaque soir, sur scène, dans un club de Floride, il devient Magic Mike.
Lorsqu’il croise Adam, il se retrouve en lui, l’intègre au club et décide d’en faire le Kid. Mais le Kid a une sœur, qui n’est pas prête à trouver Mike irrésistible…

Mon avis : On ne peut pas dire que ce soit un scénario très poussé mais les personnages sont attachants, bien joués, bien musclés et bâtis ! Le casting est d’ailleurs assez bien trouvé, rempli de beaux gosses qui en feront salivé plus d’unes si bien sûr les femmes qui le regardent sont attirées par ce genre de chose. Je ne le suis pas forcément mais on passe quand même un bon moment devant ce film. Tout est assez bien réalisé, monté et joué à la perfection et du coup le moindre petit détail est assez bien travaillé.

Savages7/130 – Savages : 4/5. (Critique plus longue : ici)

L’histoire : Laguna Beach, Californie : Ben, botaniste bohème, Chon, ancien Navy Seal, et la belle O partagent tout. Ben et Chon sont à la tête d’un business florissant. Les graines ramenées par Chon de ses missions et le génie de Ben ont donné naissance au meilleur cannabis qui soit. Même s’il est officiellement produit pour des raisons thérapeutiques, ils en dealent partout avec la complicité de Dennis, un agent des stups. Leur affaire marche tellement bien qu’elle attire l’attention du cartel mexicain de Baja, dirigé d’une main de fer par Elena. Face à leur proposition d’ »association », Chon est partisan de résister par la force, mais Ben préfère tout abandonner. Pour les contraindre à coopérer, le cartel kidnappe OElena a eu raison d’utiliser les liens très forts du trio, mais elle a aussi sous-estimé leur capacité à réagir… C’est le début d’une guerre entre l’organisation du crime dont le bras armé, Lado, ne fait aucun cadeau et le trio. Qu’il s’agisse de pouvoir, d’innocence, ou de la vie de ceux qu’ils aiment, tout le monde a quelque chose à perdre.

Mon avis : Autant dire que Oliver Stone signe encore ici un film brillant, passionnant et pleins de rebondissements dont la fin est assez inattendue au final ! Un film à avoir absolument en tout cas.

Jack Reacher8/130 – Jack Reacher : 4/5. (Critique plus longue : ici)

L’histoire : Un homme armé fait retentir six coups de feu. Cinq personnes sont tuées. Toutes les preuves accusent l’homme qui a été arrêté. Lors de son interrogatoire, le suspect ne prononce qu’une phrase : « Trouvez Jack Reacher. »
Commence alors une haletante course pour découvrir la vérité, qui va conduire Jack Reacher à affronter un ennemi inattendu mais redoutable, qui garde un lourd secret.

Mon avis : un très bon film à voir vraiment ne serait-ce que pour le très bon jeu de Tom Cruise mais également parce que le scénario n’est pas aussi simple qu’il pourrait le paraître et qu’il vous tient en haleine tout le long !

Fire with Fire9/130 – Fire with Fire : 3,5/5.

L’histoire : Un pompier est menacé par un homme contre lequel il doit témoigner.

Mon avis : Sympathique ce film ! C’est plutôt pas mal joué, dommage qu’on ne voit pas plus Bruce Willis mais le scénario est pas mal du tout et l’action bien menée. Il n’y en a pas trop et ce n’est pas trop gros. Un très bon divertissement.

The Paperboy10/130 – Paperboy : 3/5.

L’histoire : 1969, Lately, Floride. Ward Jansen, reporter au Miami Times, revient dans sa ville natale, accompagné de son partenaire d’écriture Yardley Acheman. Venus à la demande de Charlotte, femme énigmatique qui entretient une correspondance avec des détenus dans le couloir de la mort, ils vont enquêter sur le cas Hillary Van Wetter, un chasseur d’alligators qui risque d’être exécuté sans preuves concluantes. Persuadés de tenir l’article qui relancera leur carrière, ils sillonnent la région, conduits par Jack Jansen, le jeune frère de Ward, livreur du journal local à ses heures perdues. Fasciné par la troublante Charlotte, Jack les emmène de la prison de Moat County jusqu’aux marais, où les secrets se font de plus en plus lourds. L’enquête avance au cœur de cette Floride moite et écrasante, et révèle que parfois, la poursuite de la vérité peut être source de bien des maux…

Mon avis : Depuis le temps que je voulais voir ce film c’est chose faite ! J’avais tellement entendu parler de lui et surtout du jeu des acteurs qu’il me tardait de le voir. J’avoue que Nicole Kidman est vraiment bluffante dans ce film mais également Zac Efron qui je dois dire surprend également beaucoup par la justesse de son jeu. L’histoire du film est assez bizarre sur la forme et surtout la façon dont laquelle elle est amenée mais c’est ce qui fait également son originalité, j’aime beaucoup la façon qu’il dépeigne l’époque du film avec une image vieilli et surtout le décor qui va avec. On y voit une Amérique assez pauvre dont l’image ne fait pas réellement envie d’ailleurs sans compter le racisme ou encore la différence de classe qui est bien montrée et qui fait assez peur je dois dire. C’est un film à voir, il est assez lent quand même et on peut s’y perdre facilement mais la fin est assez surprenante.

Publicités