Étiquettes

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


la femme au tableau

Réalisateur : Simon Curtis
Année de production : 2015
Durée : 1h50
Genre : Drame
Date de sortie en France : 14 juillet 2015

la femme au tableau

Casting :

Helen Mirren – Maria Altmann
Ryan Reynolds – Randol Schoenberg
Daniel Brühl – Hubertus Czernin
Katie Holmes – Pam
Max Irons – Fritz
Charles Dance – Sherman
Tatiana Maslany – Maria Altmann jeune
Antje Traue – Adele Bloch-Bauer

la femme au tableau

Histoire : Lorsqu’il fait la connaissance de Maria Altmann, un jeune avocat de Los Angeles est loin de se douter de ce qui l’attend… Cette septuagénaire excentrique lui confie une mission des plus sidérantes : l’aider à récupérer l’un des plus célèbres tableaux de Gustav Klimt, exposé dans le plus grand musée d’Autriche, dont elle assure que celui-ci appartenait à sa famille ! D’abord sceptique, le jeune avocat se laisse convaincre par cette attachante vieille dame tandis que celle-ci lui raconte sa jeunesse tourmentée, l’invasion nazi, la spoliation des tableaux de sa famille, jusqu’à sa fuite aux Etats-Unis. Mais l’Autriche n’entend évidemment pas rendre la « Joconde autrichienne » à sa propriétaire légitime… Faute de recours, ils décident d’intenter un procès au gouvernement autrichien pour faire valoir leur droit et prendre une revanche sur l’Histoire.

la femme au tableau

Mon Avis : 3,5/5. J’ai été invitée à une projection privée chez M6 grâce à SND Films il y a quelques temps, malheureusement j’ai été pas mal occupée et n’ai pas fait la critique très rapidement ! Je me rattrape car ce film vaut le déplacement ! La bande annonce n’est rien comparée au film, en effet, en voyant celle-ci on ne se rend pas forcément compte que ce film regorge de scènes sur l’époque nazi en Autriche mais également le combat d’une femme qui veut prendre sa revanche sur un passé imposé et mal vécu.

Le film en lui-même fait très classique mais l’histoire est intéressante et surtout le film est bien monté avec des flash-backs sur l’époque nazi qui donnent du rythme au film et surtout montre les atrocités de la guerre et en particulier les dépouillements des juifs. Ici Maria Altmann a été privée de ses biens par les nazis et le tableau de sa tante s’est retrouvé dans un musée en Autriche. Elle tente juste de récupérer ce qui lui appartient mais forcément on ne veut pas se déposséder de « la Joconde autrichienne ». C’est un combat perdu d’avance et pourtant … !

Ce film est tiré d’une histoire vraie et montre la vie de Maria en Autriche pendant la guerre et ce qu’à subit sa famille. On la revoit jeune et on comprend pourquoi elle veut se battre mais aussi pourquoi c’est difficile pour elle de devoir remettre les pieds là-bas après ce qu’elle a vécu. Helen Mirren est excellente dans son rôle, elle donne une telle force au personnage mais en même temps on ressent ses émotions contradictoires dans un sens mélange d’envie de revanche mais aussi de peut de se replonger dans son passé. Ryan Reynolds, qui change de registre en ce moment, est également très bon.

En résumé, La Femme au Tableau est un film qui vaut le déplacement et qui mérite que l’on s’y intéresse car c’est une belle victoire d’une femme qui le méritait.

la femme au tableau