Étiquettes

, , , , , ,


Livre Américain
Titre Original : Impostor
Auteur : Suzanne Winnacker
Editeur : Collection R-
Nombre de pages : 341 pages

ImposteurHistoire : Rejetée par sa famille à cause de son don, Tessa est accueillie à bras ouverts par la Cellule des aptitudes extraordinaires, branche ultra secrète du FBI qui recrute des jeunes doués de pouvoirs surnaturels. Après deux ans d’entraînement intense, elle maîtrise enfin le sien : la métamorphose.
Mais les choses sérieuses commencent vraiment pour Tessa lorsqu’un tueur en série sème la terreur dans une paisible ville de l’Oregon. Pour confondre le meurtrier, elle va devoir prendre les traits de Madison, l’une des victimes, laissée pour morte. Dans le rôle de la brebis sans défense, Tessa attend que le loup vienne parachever son oeuvre macabre…
Si elle déteste cette imposture au quotidien, incarner Madison offre aussi des compensations, celles d’une vie normale que Tessa n’a jamais connue. Au-delà des faux-semblants, des multiples suspects et du danger omniprésent, elle va découvrir l’amitié et une famille soudée. Mais comment se faire aimer pour soi quand on est dans la peau d’une autre ?

Mon Avis★★★★☆. La couverture de ce roman m’a intrigué dès sa sortie mais comme j’avais d’autres lectures j’ai attendu un peu avant de le lire et dès que j’ai commencé j’ai été prise dedans et je l’ai lu en deux jours.

Je dois dire que ce roman est fort sympathique avec une héroïne très attachante qui n’a pas eu une vie facile et qui se voit confier une mission importante sans compter qu’elle est dangereuse et pas évidente ! On ressent ici une impression de déjà vu avec la CAE qui fait fortement pensé aux X-Men. En effet, chacun a des habilités spéciales et cette « école » les aide à les développer et les contrôler en les formant pour après faire des missions spéciales surtout lorsque d’autres variants y sont mêlés. Suzanne Winnacker se sort avec brio de ne pas tomber dans ce que nous connaissons déjà et arrive à nous faire vivre une histoire passionnante sans pour autant penser trop souvent aux héros de Marvel.

On a l’impression de vivre ce que vit Tessa et on peut facilement se mettre à sa place. Ses sentiments sont vraiment bien décrit et on les ressent assez aisément. Ses pouvoirs sont vraiment hallucinants et on se rend compte que ce n’est vraiment pas facile pour elle même si tout le monde pense qu’elle a des pouvoirs géniaux et qu’ils seront très utiles dans ses enquêtes. On comprend très bien son point de vue à elle et son mal-être. Forcément il faut agrémenter l’histoire d’une petite amourette sans laquelle l’histoire manquerait un peu de peps même si elle sait n’avance pas énormément au début.

En tout cas, cette première enquête est un succès et est vraiment prenante. On fait comme Tessa à deviner qui peut se cacher derrière tout ça. Ça annonce que du bon pour les deux prochains tomes sans compter qu’avec cette fin on sait pertinemment qu’en plus il se passera beaucoup d’autres choses avec les variants !

En résumé, un excellente premier tome qui change de ce qu’on a l’habitude de lire ces derniers temps et pour une fois pas de sorcières, vampires ou autres ! En plus, les droit ont été acheté pour en faire peut-être un film donc ça promet que du bon pour le futur !