Étiquettes

, , , , , , ,


Livre Américain de 2012
Titre Original : Partials
Auteure : Dan Wells
Editeur : Albin Michel
Nombre de pages : 528 pages

PartialsHistoire :

Un virus. La guerre contre les Partials – ces êtres mi-humains, mi-robots – a décimé la population. Seuls quelques milliers retranchés à Long Island ont survécu. Et le virus mystérieux – le RM – les tue petit à petit. Chaque nouveau-né vit moins d’une journée si ce n’est quelques minutes. La race humaine s’éteint inexorablement et aucun médecin n’a de remède.

Un espoir. Dans cette atmosphère désespérée, Kira, jeune interne en médecine, a une nouvelle hypothèse. Pourquoi les Partials sont-ils naturellement immunisés contre le RM ? Et si la solution venait de l’ennemi juré lui-même ?

Une héroïne. Kira se lance alors dans une expédition au risque de devenir une hors-la-loi. Infiltrer les Partials, en capturer un et le ramener à long Island pour l’étudier et peut-être, trouver un antidote. Mais le pari est risqué : soit elle réussit et sauve l’humanité, soit elle échoue et sera considérée comme une terroriste par son propre gouvernement. À moins que ce soient les Partials eux-mêmes qui ne la tuent…

Mon Avis :  ★★★★☆. Je dois dire que c’était encore une saga dont je n’avais pas entendu parlé avant de voir le deuxième roman en vente en magasin. Comme d’habitude attirée par la comparaison avec Hunger Games, je me devais d’essayer de le lire et voir si cette nouvelle dystopie valait le coup ou non et je dois dire que c’est vraiment le cas ! J’ai dévoré littéralement ce premier tome, à tel point que j’ai déjà sauter sur le deuxième.

L’histoire est vraiment passionnante, on est dans une dystopie donc encore dans un monde avec dictature où tout est apocalyptique et où plusieurs personnes souhaitent refaire le monde. Tout a changé dans notre monde actuelle avec la création des Partials pour faire la guerre contre les chinois. Ceux-ci ont gagné la guerre mais ce sont retournés sur leur créateur (c’est à dire la population humaine … ça fait un peu genre Terminator oui) et il n’y a qu’une petite partie qui a survécu et s’est exilé sur une île. Le problème étant que la population n’arrive plus à se reproduire suite à un virus qui tue tous les bébés. Malgré cela, le gouvernement oblige toutes les femmes, et ce de plus en plus jeunes, à procréer en espérant qu’un jour un bébé survive. Autant dire que certaines ne sont pas d’accord et c’est le cas de notre héroïne Kira qui étant en plus médecin ne veut pas vivre cela et fera tout jusqu’à mettre en jeu sa vie pour sauver les humains de l’extinction.

Partant de là, l’histoire posée, on se rend compte que Kira a un fort caractère et que quand elle a décidé quelque chose, loin l’idée de la décourager ! Au fur et à mesure de la lecture, on en apprend de plus en plus par rapport à ce qu’il s’est passé et pourquoi les choses sont comme cela. On en apprendra encore plus avec l’arrivée de Samm et je dois dire que l’histoire devient encore plus passionnante à partir de là et encore plus vers la fin avec ce que l’on apprend ! Je suis tombée des nues et je ne m’y serais jamais attendue. J’ai adoré littéralement ce rebondissement inattendu. Même si l’on peut dire qu’il y en a plusieurs du début à la fin mais celui là est assez énorme.

Je dois dire que tout dans ce livre est là pour nous le faire dévorer, entre les personnages qui sont vraiment très bien (surtout l’héroïne), le suspens est bien maintenant, l’action est omniprésente, le dénouement excellent. On n’arrive pas à se détacher de la lecture tellement on est pris dedans. C’est un livre dont je vous conseille totalement la lecture. Je m’en vais de ce pas continuer la suite en espérant qu’une adaptation cinématographique arrive également étant donné que le cinéma américain surfe sur cette vague en ce moment !