Mots-clefs

, , , , , , , , ,


Django Unchained

Titre Original : Django Unchained
Réalisateur : Quentin Tarantino
Année de production : 2012
Durée : 2h44
Genre : Western
Date de Sortie : 16 Janvier 2013

Django Unchained

Casting :

Jamie Foxx – Django
Christoph Waltz – Dr. King Schultz
Leonardo DiCaprio – Calvin Candie
Kerry Washington – Broomhilda
Samuel L. Jackson – Stephen
Jonah Hill – Le régulateur
Don Johnson – Spencer « Big Daddy » Bennett
Walton Goggins – Billy Crash

Django Unchained

Histoire : Dans le sud des États-Unis, deux ans avant la guerre de Sécession, le Dr King Schultz, un chasseur de primes allemand, fait l’acquisition de Django, un esclave qui peut l’aider à traquer les frères Brittle, les meurtriers qu’il recherche. Schultz promet à Django de lui rendre sa liberté lorsqu’il aura capturé les Brittle – morts ou vifs. Alors que les deux hommes pistent les dangereux criminels, Django n’oublie pas que son seul but est de retrouver Broomhilda, sa femme, dont il fut séparé à cause du commerce des esclaves… Lorsque Django et Schultz arrivent dans l’immense plantation du puissant Calvin Candie, ils éveillent les soupçons de Stephen, un esclave qui sert Candie et a toute sa confiance. Le moindre de leurs mouvements est désormais épié par une dangereuse organisation de plus en plus proche… Si Django et Schultz veulent espérer s’enfuir avec Broomhilda, ils vont devoir choisir entre l’indépendance et la solidarité, entre le sacrifice et la survie…

Django Unchained

Mon Avis : 5/5. Tout d’abord il faut savoir deux choses : je mets rarement une note maximale et en plus Quentin Tarantino et moi c’est loin d’être une grande histoire d’amour mais là j’avoue que j’ai pris mon pied devant ce film et j’ai littéralement adoré ! Tout est parfait dans ce film : la réalisation, le casting, la bande son, le scénario ou encore les décors et enfin et surtout c’est un Western !!

Il faut dire que des western désormais on en voit plus beaucoup et le peu qu’il y a ce n’est pas de grandes réussites ou alors ce sont des ovni (c’est le cas de le dire avec Cowboys & envahisseurs) du coup là à l’annonce de ce film, je ne pouvais que garder les yeux dessus et attendre sa sortie pour foncer au cinéma. Pour son premier western Quentin Tarantino s’est vraiment lâché et c’est une vraie réussite surtout moi qui d’habitude n’aime pas trop ses films (ou son humour) je dois dire qu’ici tout est parfait en tout point et surtout au niveau du soucis du moindre détail. On voit à quel point tout est important à ses yeux et prendre son temps pour poser les choses, montrer les scènes ou approfondir les choses. La scène qui m’a marqué le plus par rapport à cela est celle où ils mettent la table à Candyland où tout est dans le détail, tout est parfaitement filmé avec une sorte de ralenti pour que l’on note la réalité de la situation.

Django Unchained

Attardons nous un peu sur le casting qui montre des acteurs aussi exceptionnels les uns que les autres ! Déjà il y a Jamie Foxx alias Django que je ne connaissais pas plus que ça et qui nous a montré ses talents d’acteur, il nous livre ici un personnage déterminé et qui est prêt à tout pour sauver sa femme et à qui on s’attache tout le long du film.

Après, il y a Christoph Waltz alias Shultz que j’avais remarqué dans Inglourious Basterds ou encore de L’eau pour les éléphants, il confirme ici que c’est un acteur brillant. Je l’adore littéralement, je trouve qu’il dégage une classe énorme. Son jeu est juste et il maîtrise parfaitement toutes les situations du rôle aussi bien dans le comique que dans le dramatique ou encore l’action.

Django Unchained

Puis on a un grand Leonardo DiCaprio dans le rôle de Calvin Candie qui nous prouve encore que c’est un acteur formidable, si des personnes en doutaient encore je pense qu’il n’y a plus de quoi ! Il est capable de prendre n’importe quel rôle et de s’approprier totalement les personnages. Il arrive avec Calvin à en faire un personnage moitié sympathique, moitié antipathique selon les situations et ça c’est vraiment fort.

Enfin, il y a Samuel L. Jackson et là je dois dire que c’est le plus bluffant de tous ! Totalement loin de ses rôles habituels, il détonne totalement encore plus dans le rôle qu’il a puisque c’est un rôle totalement fou . En effet, du fait que ce soit un noir au service d’un blanc qui ne supporte pas de voir un ancien esclave affranchi et qui mette un pied dans la maison ça fait donne un effet surprenant qui renforce d’autant plus le jeu. Il y a une puissance dans ce jeu mais aussi dans sa manière d’être et son regard qui sont totalement envoûtant et qui nous scotche littéralement sur toutes ses scènes, un grand jeu !

Django Unchained

Au niveau du scénario, Tarantino arrive ici à montrer comment c’était à l’époque avec l’esclavage en montrant comment ils étaient traités/maltraités comme des bêtes plutôt que des hommes, vendus à n’importe qui pour une bouchée de pain et traité comme des animaux. J’aime justement le fait que Shultz même si il se sert de Django au début pour arriver à avoir sa prime, fera tout pour lui, entre l’affranchir ou l’aider au fait de retrouver sa femme vendue sans compter le fait qu’on ressent les sentiments de ces deux personnages. C’est un duo parfait qui arrivera à ses fins. C’est dommage que je ne puisse pas trop parler de certains passages du film sinon je vais spoiler et je ne veux pas.

Les décors sont somptueux, la scène où Django chevauche à crue et sans filet le palomino m’a fait littéralement rêver. Qu’est ce que j’aurais aimé être à sa place, une scène totalement magnifique ! Les grandes étendues sont vraiment bien choisie avec une musique qui colle bien sur toutes les scènes. Tout est fait également pour que l’on se plonge à l’époque du film : saloon, plantation, chevaux, cowboys, flingues et j’en passe. La bande son vraiment bien trouvé et le choix de chansons chantées presque tout le long du film est assez original et pas dérangeant au contraire, elles appuient à merveille les scènes.

Django Unchained

En résumé, le film parfait selon moi à voir absolument ! Il dure 2h44 et croyez-moi que je n’ai pas vu le temps passé, j’ai été plongée dedans du début à la fin, il n’y a aucun moment de flottement, aucun moment d’ennui possible. Je crois que je pourrais parler des heures et écrire des pâtés dessus tellement j’ai aimé et qu’il m’a emballé mais je préfère ne pas en dire trop pour ne pas gâcher les personnes ne l’ayant pas encore vu. Je n’ai qu’une chose à rajouter : FONCEZ !

Django Unchained

Publicités