Mots-clefs

, , , , , ,


C’est grâce à Hiroko que j’ai réussi à avoir la chance de récupérer les billets pour assister au concert d’Ayumi Hamasaki ! Déjà il fallait être tiré au sort pour avoir le droit d’acheter sa place au prix de 8800¥ chaque place ! (Non c’est pas donné !). On est arrivé assez tôt à la salle comme tout est toujours à l’heure au Japon, il vaut toujours mieux …

Je voulais regarder aussi le goodies avant de rentrer. Finalement, rien ne me fera de l’oeil ! Ben oui, vu le prix des places, rien ne m’a tapé dans l’oeil. Je n’allais pas acheter un truc histoire de… Bon au final, j’ai craqué peu de temps avant le concert pour un évantail lumineux histoire de se mettre dans l’ambiance comme tout le monde ! Les couleurs de ses goodies et ce qu’il y avait était vraiment moyen comparé à ce qu’elle a l’habitude de faire. (ça a arrangé mon porte monnaie)

On s’est donc décidé à rentrer, on pouvait déjà y aller c’était ouvert depuis quelques temps, pas de queue, on est rentré directement. Les gens sont civilisés ici comparé à chez nous. Il y avait bien entendu les typiques bouquets de fleurs offerts pour l’artiste. On a donc cherché notre place, les salles ici c’est assez simple pour trouver !

Et là comme on s’en doutait vu la rangée et tout, et encore même dans mes rêves les plus fous je n’aurais osé espérer une telle place. On était juste superbement bien placé ! Je pense qu’on aurait vraiment pas pu espérer mieux ! On était super près de la scène et de l’avancée. C’était déjà pour moi un grand bonheur rien que de voir ça !

Une fois la place trouvée, il fallait bien se décider à manger un bout car on s’attendait à ce que le concert dure bien deux bonnes heures et après on sortait tard et il fallait rentrer à l’hôtel. On est donc parti chercher à manger. Au Japon, interdiction de manger dans la salle, par contre il y a tout un tas de chaise et lieux possibles pour le faire. On a donc mangé un petit bout et on a repris notre place.

Toutes les lumières se sont éteintes et là toute la salle du Osaka-jo Hall s’est teintée de rose avec tous les éventails lumineux. C’était vraiment magnifique, dommage qu’on avait pas le droit aux photos rien que pour la salle ! La vidéo s’est mise en route sur les écrans très nombreux, un central et deux de chaque côté de la scène où l’histoire de l’hôtel Love Song allait nous être présentée.

Le concept est assez original et n’est pas sans rappeler un peu l’esprit du film Moulin Rouge. En effet, on nous présente tout le personnel de l’hôtel composé de toutes les personnes présentent sur scène, et il y en a un paquet. Ils sont tous un peu décalés que ce soit au niveau des attitudes que des costumes. Cet hôtel est luxueux et ici c’est Tim qui nous le fait découvrir avec toutes ces pièces. Par contre, dans cet hôtel il s’y passe tout un tas de choses ! On nous présente tous les danseurs puis Ayumi et ses choristes.

C’est alors que la musique est mise dans toute la salle, les danseurs arrivent un peu de partout sur la scène, aussi bien sur la scène ronde au bout de l’avancée que sur l’avancée elle-même ou bien sur le devant de la scène. Il y a une multitude de trappes qui leur permet d’arriver un peu comme par magie. Happening Here se lance réellement avec le chant de Ayu qui elle arrive par les airs, dans une nacelle qui descend. J’avoue que la découverte de cette scène, le décor et l’arrivée d’Ayumi m’ont fait monté tout un tas d’émotions ! Ayumi devant moi ! Si on m’avait dit ça y’a 15 ans je ne l’aurais pas cru !

Juste avant reminds me, la vidéo se lance alors et Tim avec trois clowns espionnent les clients par le trou de la serrure, est présenté alors trois couples : un qui s’entend bien, un qui se dispute puis le couple Ayu/Shuya qui n’est pas très heureux ensemble et se dispute également. Elle le frappe avec son sac et des oreillers, un anneau au milieu de la scène tourne pour laisser apparaître deux portes avec deux personnes de chaque côté représentant la scène vue sur la vidéo. De nouveau la plateforme descend avec Ayu et Shuya derrière la porte. Ayumi chante mais exprime également ce qui veut être reflété ici dans cette scène. Disputes, batailles, pleurs, et j’en passe sont au rendez-vous jusqu’à tell me why.

Une autre vidéo se lance alors avant la chanson appears, ici Ayumi est au lit avec Maro, celui-ci pendant qu’elle dort sort de la chambre pour rentrer dans celle d’une autre femme. Des lits apparaissent alors sur scène avec plusieurs filles et Maro. C’est un peu un bal entre toute les personnes sur scène à ce moment-là et juste une performance magique de la part d’Ayumi au niveau de la chanson.

Avant la chanson Shake It♥, une vidéo se lance avec ici les chambres du staff de l’hôtel et particulièrement des femmes de chambres. Cette chanson est particulièrement bien accueillie (peut-être bien dû également à la tenue d’Ayumi sur cette chanson) ! D’ailleurs, cette chanson saura pulsée l’ambiance de la salle qui était déjà très chaude mais encore un cran au dessus puis elle enchaînera avec STEP you.

Arrive alors la partie que j’ai peut-être la moins aimée du concert avec une vidéo où tout le monde décide de se battre et se tire dessus. NaNaNa se lance et les danseurs et Ayu arrivent sur scène avec un flingue, elle commence aussi à tirer dessus. Se déclenche alors des lasers dans toute la salle et autour de toute la salle. J’avoue que la vidéo ne m’a déjà pas plu mais la scène non plus dû aussi à une musique un peu plus R&B et rap.

Une partie du concert m’a totalement fait hallucinée et ce n’est pas à Ayumi que je le dois mais à une des danseuses qui nous a fait un numéro d’acrobaties à tomber par terre ! En effet, celle-ci était tout en haut de le salle enroulée dans un grand voile qui descendait jusqu’à la scène et sans filer ou câble de protection. Elle a réussie à descendre tout en bas en jouant avec ce voile tout en douceur, en finesse et en beauté ! C’était vraiment magique !

Pour Party Queen et Ladies Night, Ayu arrive de la plateforme qui descend, attachée avec une magnifique robe et un chapeau melon noir. Elle danse alors sur le bar en attendant que les danseurs lui prêtent leur dos pour qu’elle descende comme si elle descendait un escalier avec ses talons aiguilles (ça doit pas faire du bien !). L’ambiance est à la fête et ça se sent, tout le monde se lâche et ça danse dans tous les sens !

Ayumi finit le concert avec Love song, qu’elle chantera au début a cappella et là rien que ce petit bout de chanson, ça met du baume au coeur rien que de l’entendre : C’est pour ça que j’aime Ayu, ce genre de chansons donc pour moi c’est un beau cadeau de fin de concert ! Tout le monde disparaît  une vidéo se lancer pour qu’on rappelle pour un « encore », revient alors tous les danseurs pour une démonstration de leur talent et je dois dire que c’est assez impressionnant entre les acrobaties, les sauts et j’en passe. Ayumi fait alors un MC, ça va étant étranger ne comprenant pas le japonais, on ne peut pas dire qu’elle parle de trop ! Le final se fera dans l’émotion, c’est dur de réaliser que j’ai vécu le rêve de la voir sur scène mais que c’est aussi un des meilleurs concerts que j’ai vu … dur de se dire que c’est déjà fini mais c’était tellement bien !

Bien entendu c’est le genre de concert ultra calibré ou il n’y a aucune surprise si l’on va en voir plusieurs ils seront tous pareils mais c’est également ce qui fait sa qualité ! j’ai énormément aimé la réalisation et les chorégraphie de ce spectacle, particulièrement le découpage sous forme de tableaux. C’est pour cela que je comparais au tout début avec Moulin Rouge qui peut être considérée comme une comédie musical et ici le concert pourrait l’être également tant toutes les personnes sont importantes et se donnent à 100% sur scène. D’ailleurs, une partie est consacrée aux remerciements de toutes ces personnes sur scène par Ayu elle-même et c’est très bien je trouve !

Et puis bon, des scènes comme ça on en voit pas dans tous les concerts, entre les avancées, les magnifiques décors, avec les deux étages dans le fond des musiciens, l’écran sur le dessous de ces étages, celui au dessus, la passerelle qui monte et descend ou encore la plateforme qui tourne pour amener les décors. C’est plus qu’efficace comme scène pour mettre totalement dans l’ambiance de l’histoire. Je voulais un show à la japonaise et je l’ai eu ! Sans compter bien entendu, les explosions de confettis, les jets de flammes ou encore les petits feux d’artifice ! Les costumes étaient également bien travaillés, je regrette les grandes robes que Ayu a l’habitude d’avoir qu’elle n’avait pas ici mais toutes ses tenues étaient très belles.

Ayumi Hamasaki nous a livré ici un GRAND SHOW, ce petit bout de femme aura su tenir plus de deux heures, de façon intense à courir, danser partout avec un chant juste et  parfait. En même temps, elle commence à avoir une longue carrière derrière elle qui le permet. Ce fut un réel bonheur de pouvoir assister à ce concert qui vaut largement le prix que ça coûte. Je ne regrette rien du tout, c’est un des meilleurs concerts auquel j’ai assisté ! Je garde encore mon rêve de peut-être la voir ici un jour, qui sait !? mon rêve de la voir en concert vient bien de se réaliser !

Set list : 

Happening Here (TRF cover)
feedback
reminds me
Tell me why
appears
a cup of tea
Shake It♥
STEP you
NaNaNa
Sparkle
the next LOVE
Eyes, Smoke, Magic
Ladies Night
Party queen
SURREAL~evolution~SURREAL
Love song

ENCORE
DANCE SHOWTIME
MC
Letter
Boys&Girls
how beautiful you are

Publicités