Mots-clefs

, , , , , , , , , , , ,


Alors que nous sommes tout juste à la moitié de l’année j’ai pas mal d’avance déjà pour réussir mon défi ! Voici les autres articles : Films 1 à 10 / Films 11 à 20 / Films 21 à 30 / Films 31 à 40 / Films 41 à 50 / Films de 51 à 60 / Films de 61 à 70 / Films de 71 à 80 / Films de 81 à 90.

91/120 – Hunger Games : 4,5/5. (Critique plus longue : ici)

L’histoire : Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l’Amérique du Nord, le Capitole, l’impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille – les « Tributs » – concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s’être rebellée et stratégie d’intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s’affronter jusqu’à la mort. L’unique survivant est déclaré vainqueur. La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n’est plus désormais qu’une épave alcoolique. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l’arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l’amour…

Mon avis : Rien à dire sur ce film si ce n’est que c’est une pure réussite aussi bien pour les fans que pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire mais encore plus pour les fans j’ai envie de dire ! Je ne regrette pas du coup d’avoir lu les livres avant d’aller voir le film car je m’étais fait mon idée dans ma tête de l’histoire, j’avais imaginer les personnages, les lieux et tout et je les ai retrouver avec plaisir dans le film !

92/120 – Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires : 2,5/5. (Critique plus longue : ici)

L’histoire : Lorsqu’Abraham Lincoln découvre que des vampires assoiffés de sang se préparent à envahir le pays, il jure de les éliminer les uns après les autres, à coups de hache. C’est alors que se révèle un chasseur hors pair, menant une guerre secrète sans précédent, avant même de devenir l’illustre figure de la guerre de Sécession.

Mon avis : Je n’ai pas été super convaincue par ce film qui n’est pas si mauvais mais loin d’être parfait avec des passages trop risible pour être combler … Certes il y a de l’action, le scénario est pas trop mal mais il y a de gros défauts. En fait, on a plus l’impression de voir les films qu’on voyait il y a quelques années qui sont pas super bien fait au niveau de l’action et du jeu et également ridicule dans certaines scènes.

93/120 – Félins : 4/5.

L’histoire : En Afrique, au Kenya, dans l’une des régions les plus sauvages du monde, les animaux vivent libres et loin des hommes. Au sud du fleuve qui divise ces magnifiques terres, règne le clan des lions mené par Fang. La lionne Layla y élève la jeune Mara. Entre chasse et liens familiaux puissants, c’est la vie d’une famille qui s’écrit. Au nord du fleuve, le lion Kali et ses quatre fils rêvent d’étendre leur territoire. Bientôt, les eaux seront assez basses pour que les maîtres du nord tentent leur chance au sud… Dans cet environnement où chacun joue sa survie chaque jour, Sita, une splendide femelle guépard, tente d’élever seule ses petits. Au fil des saisons, tous ces destins vont se croiser à travers une histoire qui n’est ni inventée ni mise en scène, mais captée comme jamais auparavant, de sa bouleversante intimité à sa spectaculaire beauté.

Mon avis : Magnifique film que Disney nous offre là ! Super bien filmé, on voit les animaux d’Afrique à l’état sauvage et particulièrement les félins (oui logique vu le titre). Quand on les voit courir et chasser c’est justement totalement magnifique. On constate à quels points les animaux sont intelligents pour survivre et comment ils font tout pour éviter de se faire tuer. Un très beau film à voir absolument !

94/120 – American Pie 4 : 2/5.

L’histoire : Comme le temps passe…Souvenez-vous de cette année 1999 où quatre lycéens d’une petite ville du Michigan décidèrent d’en finir avec… leur virginité. Quête héroïque, burlesque, inoubliable… Une décennie plus tard, Jim et Michelle sont mariés, Kevin et Vicky sont séparés, Oz et Heather se sont éloignés à contrecœur, tandis que Finch soupire encore après… l’extravagante mère de Stifler. Quant à Stifler, rien ne le changera jamais. Amis d’hier, amis de toujours, ces jeunes hommes attendaient depuis longtemps de pouvoir se réunir le temps d’un week-end pour se remémorer leurs exploits d’antan et y puiser de nouvelles inspirations. Que la fête commence, l’heure du checkup hormonal a sonné…

Mon avis : Ben c’est dans la trempe des trois précédents même si moins bête peut-être et encore, surtout moins lourd je dirais. Bref si vous êtes fan des trois premiers vous allez aimer sinon ben pas trop.

95/120 – Battleship : 3,5/5.

L’histoire : Océan Pacifique… Au large d’Hawaï, l’US Navy déploie toute sa puissance. Mais bientôt, une forme étrange et menaçante émerge à la surface des eaux, suivie par des dizaines d’autres dotées d’une puissance de destruction inimaginable. Qui sont-ils ? Que faisaient-ils, cachés depuis si longtemps au fond de l’océan ? A bord de l’USS John Paul Jones, le jeune officier Hopper, l’Amiral Shane, le sous-officier Raikes vont découvrir que l’océan n’est pas toujours aussi pacifique qu’il y paraît. La bataille pour sauver notre planète débute en mer.

Mon avis : Vraiment pas mal du tout ce petit film à 200 millions de dollars ! Ça pète de partout, y’a des aliens, des bateaux et le scénario est intéressant. Taylor Kitsch joue vraiment pas mal et Rihanna au final, qui présente son premier rôle d’actrice, se défend pas mal du tout. En tout cas, sacrée action et sacrés effets spéciaux ! Pour ceux qui aiment tout ce que j’ai cité vous allez adorer comme j’ai aimé !

96/120 – Faces : 3,5/5.

L’histoire : Une femme survit à la tentative de meurtre d’un serial killer, qui lui laisse cependant d’importantes séquelles. Elle souffre désormais de prosopagnosie, un trouble de la reconnaissance et de l’identification. Elle ne reconnaît plus les visages et doit refaire sa vie au milieu d’un monde devenu indiscernable. Pendant qu’elle essaye avec l’aide de la police d’identifier son agresseur, ce dernier s’efforce d’éliminer l’unique témoin de ses crimes…

Mon avis : La pauvre femme, ce qui lui arrive est tout simplement horrible je dois dire ! Je n’aimerais totalement pas être à sa place et avoir ce qui lui arrive comme maladie je trouve que c’est juste horrible … Le scénario est vraiment original et on est presque aussi perdu qu’elle au fur et à mesure du film avec toutes les personnes qui changent de visage sans arrêt. Un bon thriller avec pas mal de suspens. A voir !

97/120 – The Lucky One : 3/5.

L’histoireLogan Thibault, marine américain, trouve la photo d’une jeune femme souriante, à moitié enfouie dans le sol lors d’un tour de garde en Irak. Par réflexe, il s’en saisit et, après avoir demandé à ses collègues si l’un d’entre eux la reconnaissait, la garde dans sa poche. Logan se met à avoir une chance inexpliquée : il gagne au poker, survit à une attaque très meurtrière… Victor, son meilleur ami, a une explication : la photo porterait chance…

Mon avis : Très touchant comme film ! Logan croit que la photo lui a porté chance à la guerre et décide d’aller retrouver la femme sur la photo, ne sachant pas comment lui dire il s’installera dans le coin et travaillera pour elle. Une belle histoire commence alors entre eux mais comment finira t’elle quand elle découvrira la vérité ? J’ai beaucoup aimé ce film pour son honnêteté et sa simplicité mais qui montre la cruauté des personnes qui sont touchées aussi par la guerre sans y être.

98/120 – Total Recall Mémoires Programmées : 3,5/5. (Critique plus longue : ici)

L’histoire : Modeste ouvrier, Douglas Quaid rêve de s’évader de sa vie frustrante. L’implantation de souvenirs que propose la société Rekall lui paraît l’échappatoire idéale. S’offrir des souvenirs d’agent secret serait parfait… Mais lorsque la procédure d’implantation tourne mal, Quaid se retrouve traqué par la police. Il ne peut plus faire confiance à personne, sauf peut-être à une inconnue qui travaille pour une mystérieuse résistance clandestine. Très vite, la frontière entre l’imagination et la réalité se brouille. Qui est réellement Quaid, et quel est son destin ?

Mon avisTotal Recall Mémoires Programmées est quand même un bon film issu d’un scénario en béton de base ils ont su faire de ce remake un nouveau film avec des bonnes touches d’originalité. Il reste assez convainquant et réussi bien le pari de faire du succès du vieux film de 1990 un tout nouveau film travaillé et avec une bonne action.

99/120 – La Colère des Titans : 3/5.

L’histoire : Dix ans après avoir vaincu le monstre Kraken, au terme d’une bataille héroïque, Persée, demi-dieu et fils de Zeus, tente de mener une vie paisible dans un village où il est pêcheur et s’occupe, seul, de son fils de dix ans, Hélius. Mais Persée ne se doute pas que les dieux se sont engagés dans une lutte de pouvoir qui menace son existence tranquille. Affaiblis par le manque de dévotion des hommes, les dieux risquent bien de perdre leur immortalité et de ne plus pouvoir garder le contrôle sur leurs redoutables prisonniers, les Titans, et leur chef cruel, Kronos, père de Zeus, de Hadès et de Poséidon : les trois frères ont détrôné leur père depuis longtemps et l’ont envoyé croupir au plus profond du Tartare, donjon situé dans les entrailles des Enfers. Désormais, Persée n’a d’autre choix que d’accepter son destin lorsque Hadès et Arès, fils de Zeus, changent de camp et passent un accord avec Kronos pour capturer le roi des dieux. Tandis que les pouvoirs divins de Zeus diminuent, la puissance des Titans, elle, s’accroît, et les forces des ténèbres se déchaînent sur Terre. Persée fait appel à la reine guerrière Andromède, au fils de Poséidon, le demi-dieu Agénor, et au dieu déchu Héphaïstos pour s’enfoncer dans les Enfers dans le but de libérer Zeus, de vaincre les Titans et de sauver l’humanité…

Mon avis : J’aime bien ce film il me fait toujours pensé à Gof of War en un peu moins bien mais tripant quand même ! Basé sur la Mythologie grecque le scénario original est forcément déjà très bien, la réalisation est plutôt bonne même si elle pourrait être un peu meilleure. J’adore les effets spéciaux qu’il y a dedans et les acteurs sont vraiment pas mal dans leur rôle par contre un pégase noir ? sérieusement ? Je me demande si il pourrait y avoir une potentielle suite ? En tout cas, j’ai bien aimé aussi bien pour son action, le monde et ses effets spéciaux.

100/120 – The Dictator : 1/5.

L’histoire : Isolée, mais riche en ressources pétrolières, la République du Wadiya, en Afrique du Nord, est dirigée d’une main de fer par l’Amiral Général Aladeen. Depuis son accession au pouvoir absolu, Aladeen se fie aux conseils d’Oncle Tamir, à la fois Chef de la Police Secrète, Chef de la Sécurité et Pourvoyeur de Femmes. Malheureusement pour Aladeen et ses conseillers, les pays occidentaux commencent à s’intéresser de près à Wadiya et les Nations Unies ont fréquemment sanctionné le pays depuis une dizaine d’années. Pour autant, le dictateur n’est pas du tout disposé à autoriser l’accès de ses installations d’armes secrètes à un inspecteur du Conseil de Sécurité – sinon à quoi bon fabriquer des armes secrètes ? Mais lorsqu’un énième sosie du Leader Suprême est tué dans un attentat, Tamir parvient à convaincre Aladeen de se rendre à New York pour répondre aux questions de l’ONU. C’est ainsi que le dictateur, accompagné de Tamir et de ses plus proches conseillers, débarquent à New York, où ils reçoivent un accueil des plus tièdes. Il faut dire que la ville compte une importante communauté de réfugiés wadiyens qui rêvent de voir leur pays libéré du joug despotique d’Aladeen. Mais bien plus que des expatriés en colère, ce sont des sanctions qui attendent le dictateur dans la patrie de la liberté…

Mon avis : Comme je le pensais, je n’ai pas aimé … Ce n’est vraiment pas l’humour que j’aime … Trop lourd, trop gras, trop quoi … Mais bon ce n’est pas étonnant venant de moi que je n’aime pas ce genre de films donc à ne pas faire attention à la note si vous aimez ce genre d’humour vous risquez d’aimer sans problème.

Publicités