Gackt ~ Redemption

 

Shizuka ni sora ni kaeru anata no sugata wo
what else can I do besides avenge you?
Namida ga kareru made zutto mitsumete ita

Afureru kanashimi wa kese nai kizuato ni
Wasure wa shinai to chikatta

Oreta tsubasa wo habatakase
Subete wo keshsite mise you
Itsu no hi ka owari wo mukaeru
Saigo no kane ga nari yamu made

you told me
live as if you were to die tomorrow
feel as if you were to be reborn now
face as if you were to live forever

Furueru yubi de akai namida wo nazotta
I had nothing to lose, nothing truth
Hakanai omoide ga yami ni ochite yuku

Saigo no hohoemi ga ukandewa kieru
Nukumori dake wo nokoshite

Yasashii dake no kotoba nara
Ima no bokuha iyase nai
Hateshi naku tsuduku tatakai ni
Kono mi wo subete sasageru dake

Itsuka wa kono sora ni daremo ga kaeru kara
Wakare no kotoba wa ira nai
make it up

Oreta tsubasa wo habatakase
Subete wo keshite mise you
Itsu no hi ka owari wo mukaeru
Saigo no kane ga nari yamu made

Yasashii dake no kotoba nara
Ima no bokuha iyase nai
Hateshi naku tsuduku tatakai ni
Kono mi wo subete sasageru dake

REDEMPTION…REDEMPTION…

~~~~~~

Ton âme retourne gentiment au ciel
Que puis-je faire pour te venger ?
Je l’ai longtemps observée afin de faire sécher mes larmes

La douleur gît de la plaie qui ne peut se fermer
J’ai juré de ne jamais l’oublier

J’agiterai mes ailes brisées
Effacerai cela un jours
Vous verrez
Jusqu’à ce que la dernière cloche encerclant le chant funèbre cesse

Tu m’as dit
Vit ceci comme si tu devais mourir demain
Sent ceci comme si tu devrais être réincarnée maintenant
Fait face à ceci comme si tu devais vivre éternellement

Larmes rouge vif tracées par un doigt tremblant
Je n’avais rien à perdre, rien de vrai
Tout ceci s’effondre parmi de sombres souvenirs

Le dernier sourire hésite puis disparaît
Et la chaleur est tout ce qui reste

Ton type de mot doux
Ne peut pas guérir maintenant
Ce corps seul consacré
Aux combats non finissant

Tout le monde retourne au ciel un jour
Vous ne devriez jamais dire au revoir
Défonce !

J’agiterai mes ailes brisées
Effacerai cela un jour
Vous verrez
Jusqu’à ce que la dernière cloche encerclant le chant funèbre cesse

Ton type de mot doux
Ne peut pas guérir maintenant
Ce corps seul consacré
Aux combats non finissant

RÉDEMPTION… RÉDEMPTION…

Publicités